Télécharger les utilitaires HP Proliant sans (trop) se casser la tête

Après plusieurs heures de prise de tête, j’ai trouvé quelque chose qui pourra peut-être en aider certains.
Si vous utilisez des serveurs HP, vous devriez savoir que leur site est une vraie plaie à utiliser. Vraiment. (J’essaierai de faire un billet dessus un jour…)
À savoir : des liens qui redirigent vers des pages blanches (quand vous êtes chanceux), sinon, des 404 à gogo. Environ 60-70% du temps.

Malheureusement (ou heureusement) pour moi, j’ai un ProLiant à configurer, et j’ai des utilitaires à télécharger. Qui sont, pour la plupart, disponibles sur divers trackers, mais souvent dans des versions qui datent d’il y a des lustres…
Et chez HP, ils aiment le business. Un peu trop d’ailleurs, puisqu’il faut obligatoirement disposer d’un compte sur leur Support Center, avec un contrat d’assistance OU un Care Pack OU une machine encore sous garantie pour pouvoir télécharger ne serait-ce que le readme d’un de ces utilitaires.
Et quand vous ne remplissez aucun de ces 3 derniers critères, et bien… Et bien vous devrez faire sans.

Au cas où vous arriveriez à trouver un numéro de série d’une machine encore prise en charge, voici comment le renseigner dans Support Center.

C’est quand même incroyable de devoir en venir à écrire un billet parce que j’ai passé quasi une après midi à trouver OÙ est-ce qu’on rentre ce foutu SN pour avoir accès aux liens de download des drivers.

EDIT 10/12/15 : HP semble avoir bougé un peu ses noix pour pondre un site propre. Le Support Center est maintenant accessible via leur site Enterprise (Login -> Support Center)…
Lire la suite

Publicités

crystaldabuu@wps01: /home

Si vous êtes ici pour lire des trucs sérieux, je vous préviens tout de suite, vous n’avez pas tapé à la bonne porte.
Vous êtes encore tombé sur le blog d’un mec chiant, qui passe son temps à raconter sa vie, principalement de trucs inutiles dont tout le monde se fout complètement.

Je viens de Lyon, je suis -malheureusement- lycéen, en STI2D. Je suis une espèce de machine à procrastiner avec deux bras et deux jambes, du moins à l’heure où j’écris ce post.
Je mange de la techno et de la house à mes heures perdues. Et des enfants.
Ici, vous entendrez parler de musique, de serveurs (comme d’informatique en général), d’électronique, certainement un peu de photo, ainsi que de bricolages divers et variés (et tant qu’à faire, inutiles et dégueulasses).

Pour en dire un peu plus sur moi, je suis quelqu’un d’assez ambitieux et pessimiste à la fois. J’ai des milliers d’idées de projets, qui tombent (très) souvent à l’eau très rapidement, par manque de motivation, d’énergie, de temps ou d’argent.
J’essaie au maximum de me débrouiller par moi même (hahaha, dixit le mec qui a un compte Gmail et un blog hébergé sur les serveurs WordPress…), d’apprendre à faire des choses diverses et variées pour assouvir ma curiosité.

J’aime partager du contenu, étant naturellement quelqu’un d’assez fermé sur moi même, ça me permet de raconter un peu ce que je fais, d’essayer d’en apprendre un peu au gens, même si je sais pas grand chose.
Dans l’idée, tenir un blog a-la livejournal m’attire, ça me permet de vous faire part de mon quotidien (bon courage, il est très chiant), des solutions que j’ai pu apporter à des problèmes ou simplement poster des coups de gueule.
Écrire sur un support comme celui-ci me plait, dans le sens où si ça n’intéresse pas les gens, ils fermeront juste cet onglet, plutôt que de faire mine d’en avoir quelque chose à foutre.
Puis bon, quand on parle tout seul en pleine rue, on est considéré comme schizophrène.
Quand on parle tout seul sur Internet, on est juste pris pour un con. Donc c’est parfait.

L’idée de blogger m’était venue il y a longtemps, en 4ème ou 5ème de mémoire. Mes articles étant imbuvables (et impossibles à lire sans éclater de rire tellement c’était naze), j’ai tout simplement abandonné l’idée. Comme d’habitude…
J’essaie de m’y remettre depuis des années sans franchement avoir la motivation, ou de trucs intéressants à raconter.
Comme j’aime pas l’idée de créer du contenu poubelle juste pour remplir et prouver qu’on existe, je préfère m’en passer, quitte à ne rien écrire pendant des décennies.
J’essaierai de poster assez régulièrement, mais ne vous attendez pas non plus à des miracles. Je suis un éternel branleur, et bon courage pour aller changer ça.

Merci d’avoir eu le courage de lire ce pavé, et je l’espère, à bientôt.
Crystal